Moshi Moshi ! C’est Juliette Jemm de Tokyo.
Huit ans de Japon m’ont rendu complètement folle…de pop musique.  L’Europop  dotée d’une touche de dance-electro habillent mes textes sur le fil du rasoir entre culture française et nipponne, naïveté et engagement féminin.
Tout en survivant dans la jungle impitoyable du monde de la publicité au Japon, j’ai construit, petit à petit, depuis fin 2016, mon projet solo. Produisant mes chansons, travaillant avec divers producteurs,  ma musique exprime la joie et le désarroi à travers des chansons sur des sonorités de synthés programmés empruntées parfois à l’électro-pop, parfois à la Kpop, ou encore aux années 80…

becase